# 226 octobre 2020

La pause, enfin

Une idée de plus ? J’ai l’impression que le monde tourne au ralenti, que finalement personne ne s’en émeuve.
Evanouis, les gars du marketing qui inventaient un nouveau job chaque jour, tout en enrichissant de mots juteux l’encyclopédie du globish.
A peine murmurée le lancement d’une nouvelle version de l’i-phone 40.12 ou de la Sony Playtruc 20.
Hors champ, la virtualité, la réalité augmentée, la mobilité autonome…
Mais, chère à nos cœur la sécurité, qui nappe toute notre vie, avec de bons prétextes, sanitaire et digital, il n’y aurait plus de place pour l’innovation et le protectionnisme en sortirait gagnant.
Vague sursaut
Ok, l’arrivée et les attributions des fréquences de la 5G ont excité les pattemouilles pendant trois jours et l’état aurait réduit sa dette d’un millionième, mais si c’est pour mieux surveiller ou contrôler, bof !  
Je ne peux m’empêcher de penser à l’âge d’or du Proche Orient concomitant à la fin de l’empire Romain d’Occident, à cette grande peste qui ravagea la moitié de la population du bassin méditerranéen faisant le lit d’une nouvelle religion de conquérants.
Le pire dans toute cette affaire est que nous sommes les artisans de notre « bonheur », aucune force ne nous dirige car le peuple a élu son souverain : le marché.


 

Le propre de l’homme est de s’adapter, les enfants aussi…

Le jeune David Copperfield vivrait aujourd’hui confiné dans sa petite chambre aux murs recouverts de monstres bestiaux et de gnomes aux bouilles lisses. Autour de son lit des montagnes de cadavres de bouteilles de soda et de paquets de biscuits gagneraient une couette maronnasse froissée. Foin de pensionnat obscur, humide et de visages émaciés, David aurait une face pâle mais replète, les yeux exorbités et des pouces écrasés.
Les nouveaux influenceurs ont douze ou treize ans, les meilleurs (vraiment les meilleurs) gagnent un paquet et font rêver tous les autres (des millions). Les législateurs ont statué en permettant ces activités sur les réseaux sociaux, bien encadrées, avec une consignation des gains.
Les ressources de l’humanité sont inépuisables.
« Scènes de la vie quotidienne et tests de produits… »  Lire sur
https://www.strategies.fr/actualites/marques/4050727W/enfants-influenceurs-feu-vert-a-un-encadrement-juridique.html


 

LE LIVRE (suite)
Le tome 2 des aventures de Régis Crozat est dans Archéologia (octobre 2020), vous le trouverez avec le premier opus à la librairie de la Cité du Patrimoine au Trocadéro (75016) ou sur le net.
Enfin, une nouvelle vidéo est en ligne, Léonie Langlart incarne une youtubeuse, évidemment excitée, un instant d’information et surtout de sourires. A déguster avec la version Jean Gabin toujours en ligne.

Commande sur Amazon ou mieux sur le site https://ruine.wordpress.com/le-livre/


 

Marketing attitudes
Que c’est dur de changer ses habitudes ou de renoncer à ses plaisirs faciles

« Pourquoi les achats de mode fast fashion continuent-ils de croître ? Les bazars, temple de l’hyperconsommation, connaissent toujours de beaux succès, à l’image de l’enseigne néerlandaise Action. »
Pourtant les Français s’accordent sur la nécessité d’agir pour la planète mais cette démarche s’accompagne forcément d’efforts que nous ne sommes pas enclins à faire. Les vendeurs devront trouver de gros leviers pour rendre attrayant des produits nécessitant une mise en œuvre fastidieuse (de l’intérêt du marketing). Il y a bien l’Etat, qui pourrait ordonner du jour au lendemain, mais il se doit d’être vertueux, au risque de basculer dans la dictature.  
La fin du monde n’est pas pour demain mais les gars du marketing ont du boulot :
– Valoriser le comportement éthique des individus, mais sans les faire passer pour des donneurs de leçons,
– Rassurer, face au scepticisme naissant à l’égard des produits « bio » ou dits « vert »,
– Eviter de stresser la population avec un vocabulaire urgentiste, voire péremptoire, ne pas se substituer à l’ordre public (à chacun son boulot),
– Commencer toujours par des trucs simples, par exemple éviter le gaspillage.

Lire cet article intéressant, à nuancer toutefois
https://www.strategies.fr/actualites/marques/4050730W/-fais-ce-que-je-dis-pour-la-planete-mais-pas-ce-que-je-fais-adeline-ochs-audencia-.html

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

# 225 septembre 2020

 

LE LIVRE

Nous l’avons annoncé dans notre dernière publication estivale, le tome 2 des aventures de Régis Crozat est publié et disponible actuellement via le web. Nous vous recommandons de regarder le spot promotionnel interprété par la comédienne Léonie Langlart, un moment d’anthologie inspiré des meilleurs, à vous de les reconnaitre.
Ce second ouvrage complète l’inventaire des sites ruinés en Cilicie, entamé depuis 2005. Conçu pour un large public, ce nouvel opus poursuit une expérience relayée par une écriture personnelle propice aux ambiances inattendues de ce pays. Chaque visite de ruine devient une nouvelle micro aventure, on court de l’une à la suivante. Des histoires, parfois drôles, des paysages grandioses, des rencontres, toujours illustrées de dessins et de photos pour associer les images au rêve. Ce travail de référence contentera également les archéologues, amateurs ou pas.
De toute façon si vous n’aimez pas les ruines… il vous restera la mer, la montagne ou la campagne.
L’acheter ou plus d’infos https://ruine.wordpress.com/le-livre/  (moins cher que sur Amazon) et la poste vous livre.


Tout en délicatesse, jusqu’où irons nous ?

Alors que d’autres restent englués dans leurs guerres, leurs famines, leur esclavage, certains peaufinent les bruits et les sons que doivent émettre les voitures électriques… jusqu’au couinement des sièges ?
Histoire : la conception du son d’un bouton “start“ qui ne dure que 2 secondes a nécessité 5 jours de boulot à Santa Monica pour 2 gars bardés de masters et de PhD internationaux ! Ont-ils pensé au matin où l’os ne démarrera pas ?
Le cahier des charges de la “Manufacture bavaroise de moteurs“ est limpide : “L’objectif ici est d’établir un langage sonore fidèle aux valeurs de la marque qui sont, par exemple, l’innovation, la joie, l’indépendance ou encore l’esthétisme.“
Nous vous recommandons la lecture de cet article qui hélas en annonce long sur la sophistication de nos sociétés occidentales et la distanciation irrationnelle prise entre un fait et ses effets. L’argument émotionnel étant brandi pour clore tous les débats. Puisqu’il faut créer de l’émotion !
Notre monde aseptisé et sécurisé en manquerait tant ?
Lire l’article à ce propos sur le JDN

Et le bruit des bombes ?
Peut-être qu’un jour des gars inventeront des bombes silencieuses qui ne siffleront plus à nos oreilles “Iiiiiiiiiiiii“ avant de nous plomber pour l’éternité. Elles diraient une dernière fois “t’es cuit“, et Paf.

Chronique du “monde d’après“

  1- Bientôt l’automne
Les champignons du “monde d’après“ sont déjà dans les bois. Monstrueux et économiques, deux suffisent à nourrir une famille. (vu dans les Vosges)

  2 – La mer…
restera la mer, nous continuerons de croire au père noël, les moins pauvres auront encore droit à leur cabine privée sur la plage, à défaut d’une villa hanté

  3 – Ca va, ils ont encore la lumière et… la vue

  4 – La culture
Au hasard d’une émission sur France Culture ce matin :
Vous pourrez RE-lire* Proust, ça fait bien, ce doit être vegan et presque transgenre, à condition bien-sûr d’utiliser l’édition de vos premiers émois, pas de pollution, vous l’avez déjà lu, hein !
Pour ma part de REvival, je me régale de Placid et Muzo ou de Youngtimers magazine.

* Y’en a qui s’en targue encore

Publié dans # 225 09-2020 | Laisser un commentaire

# 224 été 2020

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose

Le livre des aventures à peine romancées
L’exotisme sera littéraire ou dématérialisé cet été, vous rêviez de vacances insolites et d’aventures excitantes sans prendre de risques, hormis le coup de soleil, nous avons ce qu’il vous faut.
Le Tome 2 des aventures de Régis Crozat en Cilicie est disponible.
Résumé, si vous aviez loupé le premier en 2016.
Depuis 2005 et maintenant neuf séjours en Turquie du Sud-est, votre serviteur est en passe de devenir celui qui aura inventorié le plus de ruines dans cette petite région, environ 200 déjà recensés, il en reste encore une bonne cinquantaine à voir. 80 ont été traités dans le tome 1, et autant pour ce tome 2, un troisième opus s’imposera. Ce nouvel ouvrage de la “collection“, s’avère aussi passionnant pour celles et ceux qui aiment les ruines dans de beaux paysages, l’Orient et l’aventure des rencontres humaines. Les textes sont accompagnés de plans, de photos et de liens vers des centaines de photos légendées en réalité augmentée.

L’acheter ou plus d’infos https://ruine.wordpress.com/le-livre/  (moins cher que sur Amazon) et la poste vous livre.

Publié dans #224 07-2020 | Laisser un commentaire

# 223 mai 2020

Quoi de neuf ?
Pas grand-chose
Les crevards de la pub s’escriment à récupérer des miettes de miettes d’un business moribond avec des webinars, des virtual conferences, des évènements 100% on line, des masques avec ton logo ou tes dents, des paravents logotés, du marquage au sol, etc.
Alors que d’autres…

PROFITENT grassement, et avec le sourire
– “Coronavirus : Facebook bondit en Bourse grâce à un déclin publicitaire moins sévère qu’anticipé“
– “Malgré le recul des revenus publicitaires, Google limite la casse avec un chiffre d’affaires en hausse de 13%“
– “Microsoft : chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 15%, à 35 milliards de dollars“
“Spotify renoue avec les bénéfices, hausse du nombre d’abonnés payants“
“Tesla : troisième trimestre rentable consécutif, malgré le coronavirus“
– “Trimestriels : le chiffre d’affaires d’Apple se maintient à 58,3 milliards de dollars malgré la crise“
Enfin : “Bruno Le Maire se dit « ouvert à un décalage » des soldes d’été“
On espère vivement un été indien… (NDLR)   Sources le JDN la semaine dernière

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES VACANCES
Puisque vous ne pourrez pas aller plus loin que le département d’à côté ou le bout de votre nez

Le tome II des aventures de Régis Crozat en Cilicie
devrait être édité et disponible ce mois de juin.
Si vous aimez les ruines installées dans les grands paysages, la poussière, la boue, le maquis, les rochers, l’Antiquité et le Moyen-âge, ce nouvel inventaire documenté de 80 sites oubliés dans le massif du Taurus, vous fera oublier tout ce qui ressemble au “monde d’avant“ (normal, vous n’imaginiez même pas qu’à 2500 km de chez vous, dormaient ces richesses !). A suivre dans notre prochain numéro.
Le tome I est toujours en vente https://ruine.wordpress.com/le-livre/  (moins cher que sur Amazon) et la poste vous livre.
Heu, Tintin en Cilicie ça existe ?

Smart wording
Beaucoup d’indigence

Affligeante pauvreté de vocabulaire et d’idées propagées par les communicants et les journalistes
“Plus jamais comme avant“ (avant quand, lorsque la vie n’était pas si mal finalement ?)
“Le jour d’après“ (où demain sera toujours meilleur)
“Prenez soin de vous“ (merci, j’ai pas attendu cette affaire pour le faire)
“En cette période inédite de crise sanitaire“ (c’est aussi l’attrait, de vivre des choses inédites)
Le temps des promesses…
… avec notamment le fameux retour à l’essentiel :
“ “La crise du Covid nous oblige à réévaluer l’utilité sociale des métiers“, dixit une sociologue. Un point de non-retour donc, si ce n’est un retour à l’essentiel. Alors quel sera l’impact pour la communication ? Plus que jamais, les entreprises devront assurer une communication responsable, raisonnée, authentique, durable… En synthèse, une communication essentielle. “ (in Stratégies 4 /05)
Retenez les mots à la mode pour endormir les petits : responsable, raisonné, authentique, durable et… essentiel
Effectivement, en bientôt 30 années, chez Virgule nous n’avons raconté que des bobards pour appâter les clients de nos clients !!!
Le temps du mensonge serait donc terminé ? Mais comme dit l’adage : la vérité n’est pas toujours bonne à dire ; à méditer hein ! (surtout qu’en ce moment y-en a un paquet qui méditent, je préfère médire c’est plus drôle)

Re contextualisation
“Nous sommes tous des Allemands de l’est d’avant 89“
Pour les amateurs d’immersions, cette histoire de confinement ressemblerait fort à ce qu’ont pu endurer les populations du bloc soviétique en termes d’absence de consommation pendant quarante années.
Serait-ce cela le changement tant attendu ?

UN PEU DE LEGERETE (allemande)
Drame de la circulation
“La décote vertigineuse de la Mercedes SL65 AMG V12
Voilà une nouvelle illustration de la décote hallucinante des voitures de luxe sur le marché de l’occasion.
En 2004, cette SL 65 existait déjà dans une mouture plus ancienne, mais dotée elle aussi de l’incontournable V12 bi-turbo de 6,0 litres de cylindrée cher aux versions AMG. Elle produisait alors 612 chevaux, ce qui en faisait l’une des GT les plus puissantes du marché. Et elle coûtait quasiment 200 000 euros neuve….
Plus que 50 000 euros seize ans plus tard
L’exemplaire proposé par Silverstone Auctions en Angleterre n’affiche que 21 922 kilomètres au compteur.“  https://www.turbo.fr/

Décidément tout va assez mal

Publié dans #223 05-2020 | Laisser un commentaire

# 222 avril 2020

N’oublions pas que c’est le printemps

Hésitations
“Actualité oblige“, comme ils disent, et nous nous arrêterons là. Interlettre, toujours dans l’actualité vous propose quelques pistes d’adaptation pour continuer de sourire et de profiter du printemps qui passe. Continuez à lire.

DES IDEES
Grande tendance
Le retour des cheveux longs, le gris et le décoloré seront à la mode
La mode printemps
Les basics
Chaussons & jogging
Pour l’été
Economique, nous passerons directement du jean au short avec le retour du jean retaillé, court ou long selon la météo

Participer aux concours
– Des maisons propres et des jardins nets*
– Des voitures propres qui ne roulent plus*
Les deux à la fois, c’est également possible
* Pour ceux et celles qui n’ont pas de devoirs à surveiller et du vrai télé travail ou qui ne sauvent pas les autres

DES CONSEILS
Toujours là, bon pied bon œil, prêts à tout et bons
L’important c’est de communiquer
L’important c’est de ne pas succomber aux chants des sirènes (pas celles que vous imaginez)
L’important c’est de ne pas trop écouter ou regarder les journalistes (quand on parle de sirènes…)
L’important c’est d’être conscient de ce que nous engageons avec les autres
L’important c’est de conserver son libre arbitre
L’important c’est le respect
L’important c’est de garder le sourire
L’important c’est quand même mieux d’avoir une grande maison et un grand jardin

S’INFORMER
Une lecture de circonstance, à tous égards
950 pages, il faut du temps, nous en avons, pour ceux qui ne sont pas aux manettes vitales
Elles s’avalent avec gloutonnerie si vous aimez l’histoire et les histoires.
De l’antiquité à nos jours, un excellent résumé sur l’organisation de nos sociétés, régies essentiellement par le commerce entre l’Orient et l’Occident, et régulièrement remise en cause par des crises (guerres, épidémies, climat) qui ont paralysé ou déstabilisé, avant d’ouvrir de nouveaux potentiels de développements, pas nécessairement pour les mêmes. Plus instructif sur ce que nous traversons aujourd’hui que l’écoute des supputations des animateurs / journalistes qui glosent à la TV.
Les routes de la soie
Par Peter Frankopan, professeur à l’université d’Oxford, qui au passage ne ménage pas l’histoire de sa nation.

SE DIVERTIR
Les jeux télévisés ayant presque disparus, nous proposons la rediffusion de séries, certes un peu grises ou pâteuses, mais avec de bonnes histoires lentes et pas trop saignantes.
L’homme du Picardie
Les gens de Mogador
Les Boussardel
Jacquou le croquant
Le 16 à Kerbriant
Maurin des Maures
Noële aux quatre vents

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

# 221 Mars 2020

Numéro nostalgique ?

Surement pas, simple vérification sur la propension de l’être humain à ne jamais se satisfaire, et constater que rien ne change vraiment

           

L’époque “bénie“ des 30 glorieuses !
Pour ceux qui les ont vécues, sans broncher, sachant que la vie était dure et qu’il fallait bosser
Pour ceux qui ne s’en souviennent qu’au travers des magazines en noir et blanc et des reportages de l’ORTF, le temps de l’insouciance
Il y a 55 ans

Doux plaisir que de se plonger dans une collection vintage du magazine “L’automobile“.
Une immersion instructive à plus d’un titre, sur notre capacité à nous plaindre sans cesse, passée au travers du prisme de l’un des fers de lance de l’économie française en 1960, l’automobile.
Il est joyeux de découvrir quand l’état apprend à légiférer, que plaisir rimait avec liberté de rouler, sans entrave si ce n’est celle des platanes, que vitesse et bonne chère faisait partie de la panoplie du gentlemen driver, sans oublier les gants ajourés façon pilote de course que l’on offrait pour la fête des pères.
Nous vous invitons à plonger 55 ans en arrière, les préoccupations d’alors ne sont pas si éloignées de nos contemporaines.  C’est parti

Mars 1964
La bourse allait déjà à vau l’eau ou à val de route
“M. Pompidou a eu beau déclarer, le 12 janvier, que les valeurs françaises avaient trop baissé… la reprise boursière consécutive à ces propos n’a été qu’un feu de paille. Une semaine après on pouvait encore espérer… Les valeurs françaises… après avoir effacé une partie de leurs pertes de 1963, sont maintenant retombées à leur plus bas niveau depuis deux ans


Mars 65
Finalement rien n’a changé, l’espoir dure toujours“Pas de reprise à court terme (dans le secteur automobile) … Aucune société ne met en doute la récession… Chez Peugeot la production totale a fléchi en janvier de 10,4% / décembre et de 32% / janvier 64.“

Mars 65
De l’hypocrisie des pouvoirs publics
“Le pourrissement
Une tactique, de plus en plus employée en France dans les cas en apparence insolubles, C à D ceux dont on connait trop bien la solution, veut qu’on fasse traîner les choses en longueur, de manière à user les nerfs et les facultés de résistance et de sursaut des gens pour ensuite disposer d’eux sans difficulté. Méthode dite du “pourrissement“, comme la qualifiait nous ne savons plus quel personnage, pourvu comme il se doit d’une belle dose de cynisme politicien.“ Edito de J.-C. Moulin au sujet de l’état de la circulation en France
Les prémisses du traitement des automobilistes parisiens en 2020


Mars 65
Allez directement en prison sans passer par la case départ
A – Un Paris Nice éloquent
Duel 2CV contre Ferrari – 931 km – 180 km d’autoroute (seulement)
– Deuch 12h 33 à 75Km/h de moyenne, conso 5,5l/100
– Féfé 8h 43 à 107Km/h de moyenne, conso 21,5/100
Coût du carburant 1F/l soit 15ct d’euro, péages moins de 5F


Mars 63
La neige d’antan, il y en avait encore au mois de février
Qu’elles étaient belles nos routes de campagne enneigées et pleines de verglas, les rues gadoueuses et engorgées de la capitale. Le souterrain du quai Branly “sortait de terre“ avec la promesse d’un trafic toujours plus fluide.


Septembre 62
La pollution déjà…
“le ministre des transports britannique a commencé à imposer le nouveau règlement destiné à mettre fin aux émissions excessives de fumées d’échappement par les camions et les véhicules équipées de moteur diesel.“


Juin 64
Saturation du marché de l’occasion & très chère essence
“… Cette politique à sens unique d’un état percepteur… prix de l’essence (1f/l *), vignette, tarifs d’assurances… n’aurait pas empêché notre industrie automobile de prospérer… si les deux fonctions utiles de l’automobile, à savoir circuler et stationner, n’étaient devenues pratiquement impossibles dans certaines régions comme Paris…“

Récession…
Avec des conséquences néfastes pour les constructeurs
“… Peugeot de ramener à 42 h /semaine la durée des heures de travail, la réduction de 50 000 voitures chez Renault…“
* 0,15€/l

Limitation de vitesse
Au Japon, pays en voie de développement, s’il en est !
“ Vitesse maximale limitée à 60 km/h
Cette règlement étonnante “a priori“ a pour but d’épargner la longévité des véhicules… quand on saura que des 961914 km de voies carrossables au Japon, 2,8 % seulement sont pavées ou goudronnées. Un plan… doit améliorer le réseau…. de 2100 milliards de yens (30 mds de francs). Cette tâche est impartie aux firmes Honda et Mazda.“

Publié dans # 221 03 2020 | Laisser un commentaire

# 220 Février 2020 – Spécial témoignages

Tout est vrai, pas de pipo
Merci à ceux et celles qui ont bien voulu répondre à notre appel à témoigner, merci pour ces instants d’émotion lorsque, l’un d’entre vous évoque ce quart de siècle, un autre nous donne rendez-vous dans 20 ans (nous en serons au N° 440), un fétichiste collectionneur étale encore des “Gratos“, d’autres se souviennent des principaux acteurs du casting d’interlettre (les camionnettes, les 3 petits cochons, Suvora, les Turcs, les crevards de la pub…), un archéologue tenterait même de prédire la naissance d’Interlettre dans une cour de récréation…
Pas la peine de bidonner, comme nous aurions pu être tentés de le faire, chacun de ces articles ramène son grain de sincérité et d’originalité. Continuez à lire.

 

Et d’un…
Comment résumer la lecture d’interlettre pendant plus de 20 ans ? D’abord « papier » puis digital, Interlettre est pour moi un trait d’union d’idées/projets à la présentation et au style bien caractérisé et toujours bien inspiré. Rarement zappé, ce « blog » avant l’heure m’a même offert de francs moments de détente. Bon anniversaire Interlettre ! Puisse ce trait d’union inclassable poursuive encore son chemin pour ces 20 prochaines années… SJ


Et de deux…
Une rencontre 1992 et qui dure depuis + d’un quart de siècle
Des jeunes architectes, un chef d’orchestre, décident de partir à l’aventure, ils se regroupe dans un loft du 15é. 27 ans + tard officiers et équipage sont toujours en activités.
A l’époque BRAZIL avait demandé à Virgule de créer ses marqueurs d’identité
Pour les 50 ans du chef d’orchestre, Virgule avait créer les cartes d’invitation au voyage 1 carte par mois pendant six mois.
Aujourd’hui les CROZAT’S ont confié au chef d’orchestre la rénovation d’une crêperie à Milly la Foret. J’ai cru comprendre que, grâce à l’énergie des CROZAT’S et du chef d’orchestre la crêperie fonctionne rondement « comme une crêpe“
SCOOP de dernière minute :
La direction de la holding a été confié a Carlos. GHONS pour le lancement de la SUVORA électrique
. YGB


Et de trois…
Cher Vircom,
Je suis honoré par cette proposition de donner mon avis. C’est dans l’air du temps. En effet, pour le moindre « acte » détecté par le Grand CRM, notre moindre achat ou séjour dans un établissement quelconque( ou étoilé) on nous demande notre avis. Alors à la fin, on ne répond plus, on se lasse. Mais comme c’est la première fois en 24 ans qu’on me demande mon avis pour les bafouilles du « Ray » (à ne pas confondre avec « Rayman  » ni « Rain Man » et encore moins « Man Ray ») alias Supercréat, il me semble logique et honnête d’y donner suite. Ma réponse s’inscrit toutefois dans l’évolution logique de ce qu’est devenu Interlettre. A savoir un « outil digital ». Bien loin de la missive de 1996 qui, elle, était bien plus proche d’un incunable et des parchemins qui circulaient dans les châteaux et abbayes du XIVème que du magma déjanté et geekesque vomi aujourd’hui par les volcans de l’archipel des Gafa. Du moins dans sa forme. Heureusement que, pour le fond, ses lignes restent plus proches des premières Suvora que du dernier Cybertruck de Tesla.
Pour être dans le temps et ne pas paraître has been, ni prolixe ( déjà foutu pour ce point, mais dans le digital, on ne compte plus les caractères avec ou sans espaces)  j’ai donc résumé ma critique  sous forme de vidéo. https://youtu.be/t_d5v1qrDyU J’évite toutefois de faire « répondre à tous »; préservant ainsi l’esprit d’Interlettre qui a toujours prôné le « one to one »  ( Dieu soit loué !). PA


Et de quatre…
« J’ai cherché la signification du mot « testimonial ». Je l’ai trouvée. Il y a souvent des mots savants dans les Interlettres. Mais dans une édition sur papier je me souviens de l’explication de l’architecture par les 3 petits cochons. Un grand moment : j’ai tout compris. Mieux, j’ai pleuré de rire. Ces lectures m’ont aussi familiarisée avec quelques termes, dont SUV, ce qui me permet d’épater les copains, davantage qu’en parlant de camionnettes. Longue vie aux Interlettres donc qui naviguent entre turqueries, arts plastiques et marketing (sujet auquel je ne pige rien et ne fais aucun effort pour) ». MB.

Et de cinq…
Tous les mois j’attends avec impatience « Interlettre » qui à chaque lecture me redonne goût à la vie
F F

Et du sizième…
« Ce que j’apprécie dans tes interlettres, quand elles réussissent á passer á travers les firewall, c’est le côté anti crevards de la pub, si tu vois ce que je veux dire ! » Une touche d’ironie, de culture et de bon copy-writting » Garde le cap Régis !  JM

Et du setième…
Insolite. Décalé. Persifleur. Jamais où on l’attend. Un délice. Courez-y.
A., un bon pote

Et du witième…
Malheureusement pas trop le temps de dire du mal, mais juste une petite réponse histoire de te remonter le moral….., tu me connais, je ne vais laisser passer une occasion comme celle-ci !!!!
Donc, inutile de te prendre le chou pour imaginer un faux témoignage signé de mes initiales …….. pas de pseudo non plus, les c. ça ose tout, c’est bien connu !  JF

Et de neuf….
Râaaaaaaa lovely ! T’en rappelles tu R quand nous avions 16 ans, des 1ere de couv’ de fluide glacial ? Toi qui a tellement sublimé ce qui paraissait incongru (?) , inconcevable ou à peine imaginable ? Voilà ce que je retiens de nos jeunes années mon potos, et cet élan a perduré oui,  quand tu ris je devine de quoi peux-tu rire l’ami, un peu de ce sourire Etrusque, un peu de gouaille, un peu de sucre (le progrès social est bien meilleur avec du Sucre -Ionesco dans la Cantatrice-) que nous n’avons pas fini de monter ! Pourtant à Loritz avec toi nous étions à deux pas du Ritz !  JPM

Et de dix… et de onze…
En 2020 Interlettre aura toujours 20/20!
NDD
Commentaires 3 de l’Archange (ça c’est pourquoi? Parce que)
Interlettre c’est
In-comparable
Ter-riblement bien écrit
Le-venement de chaque mois
Ttre chouette!
NDD

Et de 12…
Alors maintenant tu fais travailler (gratos) tes gentils abonnés ! Faut en plus qu’on écrive ce que l’on va lire. Tu as tout compris au capitalisme !
2020 démarre fort !  IC


C’est vraiment la fin…
SUVORA va virer ses designers qui deviendront des dessinateurs de cartoons
Lisez cet article sur le futur de la voiture autonome et vous comprendrez comment les automobiles seront toutes identiques un jour, comme les smartphones aujourd’hui, dont les ventes mondiales s’érodent (+ o,8% en 2019), à quoi bon changer si toutes les machines ressemblent à une boite noire ; au moins c’est vertueux pour les ressources de la planète. Enfin, de là à substituer aux paysages que l’on traverse avec son automobile des jeux de pilotage ou des cartoons, ça craint velu sur l’état du dit paysage. On peut aussi le rendre plus agréable plutôt que de le dématérialiser. Quel plaisir aurons-nous de monter dans une Suvora plutôt que dans une Taudi, attendu que ce sera pour y regarder des séries ! Aller bonne route


On ne résiste pas à l’expérience produit
CHEZ BIC
, Ils tirent la gueule
Depuis que tous les blaireaux se laissent pousser la moust en se haussant du collier.
Parfois la mode est cruelle, qui aurait imaginé que cette foutue et soudaine tendance plombasse les plans marketing des stars de la strat de la boîte du baron ? Pour redresser la barre, les gars ont inventé un IOT avec de l’IA qui va produire de la data pour affiner l’expérience rasage. A suivre : les aventures du rasoir connecté. Seront-ils équipés d’une webcam ?
C’est pourtant simple, une affaire en cachant une autre, il suffit de lancer le rasage sous les bras pour les mecs attendu que chez les filles ce serait plutôt le contraire. « Le monde bouge »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Janvier

C’est pour les voeux.
Bonne année à tous et à toutes.
Régis Crozat

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

# 218 décembre 2019

Mise au point générationnelle
Nous avons grandi avec les CSP (catégories socioprofessionnelles crées en 1982 par l’Insee), c’était assez pratique pour travailler dans le marketing et la publicité, puis les modes passent.
Avec l’avènement de l’Internet dans les années 2000 nous* avons inventé les générations du web. Là c’est devenu un peu moins clair, il était plus simple de séparer les riches des pauvres ou des moins pauvres. A présent nous avons en magasin les millénnials, les générations X, Y, Z et après ?  L’alphabet s’arrête… Chacune de ces générations assure une rupture anthropologique, tous les scientifiques le savent, avec le digital les gars sont devenus beaucoup plus malins que ceux qui ont bâti les pyramides… Passons sur le conflit générationnel, éternel déterminisme de la nature humaine, aujourd’hui nous sommes tous sur le même bateau. Les jeunes auraient bon dos, n’aurions-nous pas tendance à leur confier exagérément notre avenir (surtout dans le marketing), voir avec la petite suédoise qui n’a pas l’air de rigoler.
Pour info, les X sont nés entre 60 et 80, les Y entre 80 et 2000 en même temps que le net, les Z millennials pour la suite, mais en réalité tout le monde va sur facebook, commande ses repas et ses billets, sait utiliser un smartphone… alors ?  Bourdieu, revient !
* ces classes ont été inventées par des écrivains et des journalistes
Lisez cet article très instructif de Vincent Cocquebert dans Stratégies


Culture et divertissement
Rendez-vous à l’Inalco pour l’intervention de Régis Crozat sur les fortifications de Cilicie, le propos aborde l’architecture domestique dans les cours des châteaux. Le sujet parait un peu pointu mais il permet d’approcher la construction des forteresses et d’envisager la vie domestique qui pouvait y régner, encore une histoire de cabanes.
Le 12 décembre à 15 h 30 à l’Inalco 65 rue des Grands-Moulins à Paris dans le 13e


Tik Tok
Cette application de type réseau social née en 2016 en Chine permet à ses utilisateurs de mettre en ligne leurs vidéos, de faire des montages, d’utiliser des clips musicaux pour s’y mettre en scène. Un fulgurant succès auprès des jeunes actuellement, plus de 500 millions surtout en Asie, qui pourrait tailler des croupières à Instagram. L’avenir du web et de la communication digitale passera par la vidéo, ce qui est sûr c’est l’usage de plus en plus tôt de ces applications (13 – 18 ans) avec tous les prédateurs, collecteurs de data et vendeurs de pub qui rôdent. Les compositeurs de musique y voient un tremplin pour lancer leurs clips que le jeune public réutiliserait pour ses vidéos. Il faudra bien remplacer facebook un de ces jours…


Vers la quête de l’absolu

Le diable se niche dans les gogs, un truc pour le père Ubu
Au risque d’être triviaux nous aurions pu descendre encore plus bas dans les urinoirs, avec un message vocal si tu vises bien la crépine. Pour l’instant nous n’en sommes qu’à l’écran qui diffuse des réclames à 10 cm de ton nez, au moins on n’est pas tenté de regarder dans la gamelle du voisin. Bref, il y a battle à l’assemblée nationale, pour ou contre les écrans dans les urinoirs. Pas sûr qu’il faille investir dans Littlecorner, la start up qui voudrait inonder les urinoirs de ses flots d’images.
Lu dans Stratégies
Et chez les filles c’est comment ?

Publié dans # 218 12-2019 | Laisser un commentaire

# 217 Novembre 2019

Cette année VIRGULE fête ses 28 ans
Née à la fin du XXe siècle, l’agence de communication directe comme il se disait à l’époque, a traversé les mutations technologiques en proposant régulièrement à ses clients les solutions les plus opportunes pour informer et vendre au mieux.
Cette règle de conduite nous permet de rester dans l’actualité encore aujourd’hui, de conserver des liens commerciaux avec nos clients et partenaires, afin que tous soient satisfaits de nos échanges et des résultats. Nous avons toujours travaillé dans la perspective d’aider ceux qui faisaient appel à nous, ensuite nous avons gagné de l’argent, une logique commerciale que nous recommandons à tous nos clients : contenter et gagner, et non l’inverse, ça ne fonctionne pas longtemps.

“Passer du papier au numérique“…
… d’abord nous consommons à peine moins de papier, pas de la même façon mais le bilan est là.
Chez VIRGULE, nous n’avons jamais poussé nos clients vers des stratégies exclusives, parfois ils nous les réclamaient, les phénomènes de mode sont inévitables. L’arbitrage et le budget sont les données essentielles dans nos métiers de l’information, la publicité et la communication ne sont rien d’autre que des excroissances de cette idée originelle : informer ses contemporains de ce que l’on fait.
C’est toujours bien de se rappeler pourquoi nous pratiquons notre métier.

L’apologie du gris, la couleur est un élément d’information
Chez nous pas de “full web“ mais des stratégies efficaces, le rêve, oui mais, vous serez moins déçus, du contenu de qualité pas de la gnognotte, pas de blabla écolo mais des faits depuis 30 ans, et de l’humour depuis 23 ans avec Interlettre, dommage pour les tristes sires qui se sont désabonnés* ou fait virés* .
*Au total moins d’une quinzaine


Vers toujours plus de mobilité et de personnalisation, même dans l’arrosage municipal (Erzurum)


PROMO VIRGULE  

Rappel des prestations où nous serions susceptibles d’être moins mauvais que d’autres, VIRGULE peut vous aider à :
Elaborer et planifier votre stratégie globale de vente ou d’information
Papier – Concevoir, créer, éditer, distribuer des supports de communication ou des outils de vente : journaux, mailings, catalogues, dépliants, plaquettes….
Digital pour le web – Concevoir, créer, diffuser : enews, mails, catalogues interactifs, site web, réseaux sociaux…
Promotion, merchandising, aménagement d’espaces de vente : magasins et restauration
Le nerf de la guerre, tout ceci ne servirait à rien sans Le Contenu, VIRGULE tient à son positionnement d’apporteur de contenus de qualité, pendant de nombreuses années nous avons pu aider simultanément des organismes bancaires, des compagnies d’assurances, des constructeurs automobiles, des sociétés de services, des producteurs fermiers, des viticulteurs, des acteurs de la mode…
Le Contenu signifie tout ce qui peut informer vos clients sur vos produits et votre organisation, sous la forme de textes (articles, données techniques, presse…), de supports visuels (photos, vidéos), de témoignages (reportages, animations), de résumés graphiques. Raconter la bonne histoire au bon moment.


Si vous passez par Nancy, ou pas loin, l’installation de Régis Crozat dans le parc de Champ le Boeuf est en place jusqu’au mois de mars. L’automne et la chute des feuilles modifient la présence de la palissade, en attendant peut-être de la neige.


La quête de l’absolu
Ce que VIRGULE ne peut pas faire pour vous, pourtant on aurait bien aimé.
“Adresser en masse des communications individualisées : le graal du marketing de 2019.“ et de toujours !!!
Apparemment des gars (Reelevant) seraient capable de le faire, le principe est d’envoyer des emails dont le contenu est ciblé selon tes dernières intentions d’achat ou de l’endroit où tu te trouves, couplé à la météo et aux stocks de l’annonceur en question. Les résultats seraient multipliés par deux. A suivre
Lu dans Stratégies du 25/10


Ma vie par abonnement
Même les matelas !
Pas assez d’argent pour s’acheter un bon lit ? C’est simple, tu donnes 21€ par mois pendant six ans à Maison Literie, et hop tu vas dormir sur un matelas de princesse. Ok tu le paies deux fois. Et si tu ne paies pas, ils viennent le rechercher pour l’emporter à la benne ?
Même les rasoirs, tous les mois tu reçois ton paquet de lames pour 10 €.
Le nouveau “contrat de confiance“ de D. dure 15 ans pendant lesquels tu paies 10€/mois et ton électroménager (machine à laver OU réfrigérateur) est couvert par une garantie. Ca fait tout de même 1800€, soit le prix de trois machines, mais c’est durable pour la planète.
N’oublions pas les Suvora hybrides en loc….
in Libération du 26/10
Souvenir, les Bruleries du Havre, vendaient déjà du café par abonnement via la VPC dans les années soixante-dix.

Publié dans # 217 10-2019 | Laisser un commentaire