# 192 Mai 2017

L’amour de la terre, de la propriété (privée), de la nature, du grand air… vous êtes plutôt  pneus neufs ou une piscine noire ?

Vous aimez les baklavas ?
Chose promise….


Nous vous l’avions annoncé dans notre dernier numéro, à la manière de Booktube voici une petite promo du livre de Régis Crozat, un peu long mais ça en vaut la peine !

 

DATA MANIA
L’ère de l’éphémère, il vaut mieux s’y faire

Avec le data-driven marketing ce n’est plus le produit qui dicte l’action, mais la donnée client
Imaginons un pipe-line qui déverse en continu des informations fiables et qualifiées à propos de vos clients ou prospects. En permanence vous aurez la capacité de connaitre leurs comportements, non seulement d’achat, mais également leurs mouvements en temps et heure !
Ce « fuel » rafiné  alimentera votre base puis vos médias : emailing, réseaux sociaux, chaine TV, radio… il suffit alors de préparer des offres dans la tendance que vous pourrez envoyer en continu. Il vaudra mieux avoir un catalogue de produits plutôt vaste.
Exemple : Je viens de consulter une offre, de regarder un programme, ou tout simplement de faire une requête par un mot clé sur Goog… paf, dans la minute qui suit je reçois une super offre qui ressemble à ce que j’ai vu ou recherché, voire mieux, un truc dont je ne rêve même pas mais qui peut me séduire, merci la sérendipité. Hop je clique !

Big data vs Smart data

Exit le « big data », la bonne grosse base pleine de critères avec quarante douze millions de bonnes adresses. Vive le « smart data » avec autant de données qui incluent aussi des critères, mais issus de vrais comportements (traçage, temps passé en consultation, avec quels outils et quand… sans oublier la récence !)  Le data-driven devient alors le processus commercial qui permet d’utiliser au mieux ces données fiables et qualifiées, avec en ligne de mire de la vente prédictive. L’anticipation, mais avec des bases fiables en temps réel.
Pour les plus « vieux », cela nous rapproche des bons fichiers de comportement, sans l’immédiateté. Il y a 20 ans une bonne adresse le restait au moins une année, actuellement une donnée est au top durant quelques heures et encore !
Les outils sont là, néanmoins il reste à sécuriser le client lors de son achat sur le web, là ce n’est pas encore gagné. Cette dernière préoccupation ne concerne pas Amazon qui a également intégré en 20 années que le désir du client était roi.
Bon, tout cela est un peu théorique, si vous n’avez pas une petite idée derrière la tête de ce que vous cherchez vous risquez fort de faire de la brasse coulée dans un océan de données !

N’oublions pas qu’avec les ampoules connectées Big Brother connaitra l’heure à laquelle tu t’es couché et dans quel endroit : chambre ou salon ?

 

Retour d’expérience
… depuis la mise en vente, une année déjà !

Les ventes du livre Châteaux oubliés et cités disparues se poursuivent à un train de sénateur : un peu plus d’une centaine d’exemplaires vendus dans le monde.
Bizarrement, pas si bizarrement d’ailleurs, les ventes sont réalisées dans quelques librairies, surtout via Amazon ou d’autres plateformes reconnues, en revanche très peu d’achats en direct via le site ruine.wordpress.com, 10 années d’antériorité (4000 pages vues et 1500 visiteurs/ mois), des frais d’expédition moins élevés que ceux des distributeurs, le paiement sécurisé Paypal, cela ne suffit à rassurer le client.
Simple constat, la question de la confiance avec l’achat sécurisé sur le web demeure pour les petites enseignes ou les nouveaux intervenants.

En mission
Vous aurez peut être des difficultés à joindre Régis Crozat en France entre le 3 et le 18 juin prochain. Il repart en mission en Cilicie afin de pouvoir écrire le tome II de son inventaire des châteaux oubliés et cités disparues. Il entraine avec lui sur les routes de l’Orient trois autres pèlerins en quête d’aventures et d’histoire.
Les outils connectés fonctionneront anissi que le  téléphone, ouf !

Publié dans # 192 05-2017 | Laisser un commentaire

# 191 avril


Un bon poisson est un poisson fumé… (dicton finlandais)

TOUJOURS AU TOP
Virgule et le monde très moderne du web

Comme vous le savez depuis 1991 nous nous sommes toujours intéressés à la modernité afin de proposer à nos clients des solutions de ventes optimisées.
Station PAO dès notre création, coworking en 93,  modem et email dès 96, premier site web pour le Synhorcat (syndicat des restaurateurs & hôteliers) en 1998, Interlettre en 96 la news mensuelle passe au format enews en 2007, rediffusion sur nos blogs et les réseaux sociaux.  Il n’y a pas de raison que cela s’arrête, les solutions digitales sont régulièrement intégrées dans nos recommandations commerciales.
Notre point de vue : le choix raisonné de l’externalisation dans la réalisation technique des outils dématérialisés ; comme nous l’avons toujours pratiqué avec des journalistes, des imprimeurs ou des façonniers, à chacun sa spécialisation. La recherche de fournisseurs fiables et fidélisés fait partie de notre métier.
Notre partenaire FRCKB expert en développement informatique nous permet de proposer à nos clients, outre la réalisation de sites web, des solutions de gestion et de restitution de données, d’édition assistée, de gestion de flux ou de flottes. Notre dernière collaboration en ligne depuis février le site de la forteresse de Chatel-sur-Moselle http://chatel-medieval.com/

 

La France dans le peloton ! D’où viennent les spams ? D’abord des Etats Unis 12 %, plus surprenant le second producteur est le Vietnam avec 10 %, le troisième est l’Inde toujours à 10, ensuite la Chine à 4,7 %. La France premier européen avec 3,4 % se place au huitième rang mondial devant l’Allemagne. Le Vietnam se spécialiserait dans cette discipline ? (source le JdN)

Dans le temps on faisait du vélo-cross…
Le cross-device

Device se traduit par appareil (machine qui permet de se connecter au web)
Cross s’interprète par l’usage simultané de plusieurs entités appartenant à un même domaine
Donc, cross-device exprime le fait de changer d’appareil lorsque vous consultez l’internet ou des contenus en ligne. En résumé lorsque vous passez de votre smartphone à votre tablette ou à votre ordinateur de bureau ou encore à l’ordi de la maison, vous faites tout simplement du cross-device. En terme de marketing, vous imaginez bien que cela ne facilite pas le travail des gars qui font du tracking (suivi du client à la trace) pour la bonne connaissance des parcours d’achat. Comme disent certains, vous mourrez moins bêtes mais vous mourrez quand même !

Le coworking
Cotravail en français, désigne le fait de rassembler dans un même espace de travail des entités professionnelles (physiques ou morales) connexes, adhérant à un réseau qui échange dans une même finalité. Le système prend de l’ampleur avec le développement de la micro entreprise, la dèche financière dans laquelle se trouvent la plupart de ces établissements et la solitude, qui plombe les travailleurs à domicile. L’offre se caractérise, soit par l’entremise de loueurs d’espaces proposant moultes machines à café, distributeurs de bibine et espaces conversationnels, jusqu’au wifi dans les gogs (mauvaises langues), soit sous la forme d’initiatives autonomes qui réunissent des copains. Petit flash back, en 1993 Virgule s’installe avec une joyeuse bande dans un grand appartement rue de Turbigo, le GIE VKDD était né. Un alléchant programme de départ : publicité, design, journalisme et relations presse, bilan mitigé après six années de d’allers et venues de nouveaux membres, d’espaces vides à pourvoir : loyers impayés, tribunal, coups de gueules et de poings, relations adultérines, le tout sur fond de crise post guerre du golfe, nous avons échappé au détournement de clientèle. Nous en rions toujours, avec certains !

Hybridation
Une autre manifestation de wording, à l’heure ou tout est cross, mix, multi canal and co, l’hybride complète le tableau.
La définition de l’hybridation est relativement simple : elle consiste à croiser dans le but d’une création de produits plusieurs univers ou comportements liés à la consommation. Pour les marques il s’agit d’apporter à leurs clients ou consommateurs de nouvelles expériences, dont nous savons qu’ils en sont très friands. Avant il y avait les cocktails, une réunion de produits à fort potentiel de reconnaissance. A présent, nous pourrions imaginer des compotes dans un flacon de type « pouss mouss » sachant que les enfants apprécient ce type de packaging ludique qui leur rappelle le savon. Colgate aurait lancé une brosse à dents maquillage qui blanchit les dents, L’Oréal un stylo retouche pour le vernis à ongles, Ferrero inclut dans un même packaging la pâte à tartiner et les tartines.
Pour toujours plus de plaisirs…

 

Vous étiez plutôt Nesquik ou Banania ?
De la lecture augmentée sur les packagings

Combien d’entre-nous se retrouvent le matin, désœuvrés, hagards, face leur boite de céréales, ou de Nesquik, lisant et relisant les conseils de préparation ou la vague anecdote sur l’origine du cacao ?
Aujourd’hui le smartphone ou la tablette, avec facebook, ont supplanté les bonnes histoires de Banania. Néanmoins, l’être humain, aimant par dessus tout la diversité, se complairait encore à contempler les étiquettes au dos des bouteilles et des boites. Alors des gars et des filles ont inventé des étiquettes augmentées, il suffit de frotter ou de tapoter le packaging avec son smart qui affiche in petto un tas de contenus concernant ce qui se trouve dans le flacon, au programme : textes, musiques, vidéos. La vraie nouveauté : le système de connexion, via une puce placée sur l’étiquette, est testé par Pernod-Ricard (source le JdN)
Plus jamais seul dans la solitude…
Il paraît que la première cause de mortalité dans les pays industrialisés serait due à la solitude. Ouf la France se désindustrialise à fond !


Le salon du livre de Paris vient de se terminer et Booktube prend de l’ampleur
C’est quoi ? Vous adorez lire (beaucoup), vous êtes plutôt jeune parce que vous êtes à l’aise avec la vidéo et les réseaux sociaux, un peu extraverti(e), c’est parti…

Evidemment le phénomène provient des Etats-Unis où les grands lecteurs (souvent des lectrices) n’hésitent pas à raconter face caméra leurs impressions à propos de leur dernière lecture. La suite s’imagine, la vidéo est postée sur un blog via Youtube et la quantité, doublée d’une qualité de commentaires très animés, fait le buzz. Certaines lectrices deviennent des prescriptrices suivies par des centaines de milliers de followers aussi bankable que Bernard Pivot. Il faut aimer… tout étant en rapport avec le public. L’exemple d’une lectrice française plutôt aware https://www.youtube.com/watch?v=-W97NhgX3Bk avec plus de 40 000 followers !
Attendez-vous à voir bientôt quelque chose au sujet d’un certain livre qui parle de châteaux en Turquie…

Publié dans # 191 04-2017 | Laisser un commentaire

# 190 mars

ruine-renaudie-r-crozat

L’Inbound marketing
Un concept dont l’ampleur se confirme : moins de pub et plus de contenus.

Une alternative à l’acquisition payante de nouveaux clients, ou pour générer de la création de trafic. Rappel du principe (déjà évoqué dans nos colonnes) :  la publication d’informations de bonne qualité, relayées par des médias ayant une bonne visibilité auprès de votre clientèle, s’avère payante, les outils disponibles devenant devenant de plus en plus accessibles sur le net.
Le client viendra à vous ! Au cœur de tout cela, la sincérité, l’authenticité, la générosité, les consommateurs abreuvés de communication, capables de séparer le bon grain de l’ivraie resteront toujours désireux et demandeurs d’information. Cette dernière est d’autant mieux lue et authentifiée qu’elle est l’émanation de consommateurs eux mêmes, toute la subtilité est là !
Les solutions :
– recherchez des influenceurs légitimes (blogueurs, médias locaux…)

AccorHotels crée du contenu food avec des influenceurs
AccorHotels voulait mettre en avant une offre de restauration mal connue de sa clientèle. 16 blogueurs se sont affrontés pour remporter un séjour gastronomique dans le lieu de leur choix. Chacun a produit une recette vidéo, soumise au vote du public. Tous ont mobilisé leur communauté sur les plateformes sociales.Résultats : plus de 25 000 votes enregistrés, plus de 330 000 vidéos vues, plus d’un million de consommateurs touchés sur les réseaux sociaux et plus de 32 000 pages vues sur le site dédié. Quel que soit votre business, il existe des influenceurs légitimes pour produire ce contenu qui vous manque.

– offrez des solutions techniques pour des professionnels, pas de demies mesures faites vous aider par un spécialiste et concentrez-vous sur une niche

Crew lance un « side project » pour séduire les designers
La place de marché pour créateurs Web et mobile Crew avait du mal à générer de l’audience Son ambition ? Mettre en ligne, tous les 10 jours, 10 photos de qualité, proposées en creative commons, au sein d’un site. De quoi ravir les designers qui ont bien du mal à mettre la main sur des stocks de photos de qualité gratuitement. Des designers qui sont également une des cibles de la place de marché.

– soyez généreux, offrez un service à quelqu’un qui peut avoir besoin de vous et qui finira forcément par vous aider

Delamaison se met au « déco staging » avec ses Apartment Stores
Le site de vente de meubles et objets de décoration Delamaison voulait ouvrir des points de ventes physiques à Paris, mais la capitale figure parmi les villes les plus chères.
Delamaison via Apartment Stores, son service de relooking, transforme les appartements parisiens en vente en boutiques éphémères Delamaison. Des stylistes Delamaison investissent ainsi les lieux pour redesigner chaque pièce avec des objets en ventes sur le site de la marque. Les visiteurs peuvent eux choisir d’acheter l’appartement, les meubles…

– valorisez le partage et la générosité autour de votre marque, élargissez votre clientèle en apportant des solutions à un réseau constitué

Brossard met fin au marché noir de magnets Savane
Les magnets Savane lancés en 2011 font l’objet de milliers de propositions d’échanges sur des sites comme Ebay, Le Bon Coin, Priceminister…  Pour mettre fin à ce véritable « marché noir », Pschhh a lancé la première plateforme officielle de trocs de magnets.
Le collectionneur peut cibler le magnet recherché directement sur la plateforme mais aussi trier et préciser sa recherche de façon géolocalisée et échanger ainsi avec des personnes vivant dans la même région ou ville.Le nouveau site de Brossard repose ainsi sur le troc et sur une mécanique de jeu évolutive, totalement gratuite.

– occupez le terrain en multipliant les communiqués via tous les réseaux sociaux, offrir des contenus qui pourront aider les lecteurs dans leur domaine de recherche ou de prédilection

Hubspot et la stratégie de la profusion de données
La plateforme ne ménage pas ses efforts pour occuper la place, avec pas moins de deux blogs à son actif et une dizaine d’articles postés chaque jour ! 750 000 followers, une dizaine de tweets par jour.  Sur Facebook, Hubspot compte près d’1,3 million de fans. Une belle prouesse pour une plateforme BtoB. La librairie d’Hubspot fourmille également de contenus et livres blancs. Chaque post publié est bien évidemment accompagné d’un lien vers le livre blanc approprié.

Sources : Le journal du net
En résumé, penser d’abord au service client avant de penser à son porte-monnaie, il vous le rendra bien !
Rédaction de livres blancs, apport de contenus, suivi de réseaux sociaux Virgule vous accompagne.

Cy Twombly à Beaubourg
Avant tout, le bonheur et la joie d’aimer le travail d’un peintre pour la simplicité apparente et la beauté de ses réalisations.

Résumé du type : un homme du sud qui a œuvré dans la seconde moitié du XXe siècle en Italie, influencé par son enfance passée dans le sud de l’Amérique. Un artiste américain adoubé par les Européens, pétri de culture méditerranéenne.
Résumé de la peinture (et des photos) : graffitis, écriture, grand format, art minimal, beaucoup de force, de couleurs bien associées servent des thématiques issues de mythologies du bassin méditerranéen, dont le spectateur peut se passer aisément. Dernière émotion du genre, avec Hockney lors de l’expo (également à Beaubourg en 1999), de ses peintures californiennes et du Grand Canyon.
Exposition : rétrospective Cy Twombly Centre Pompidou Paris jusqu’au 24 avril

Comment ça marche toujours ?
Difficile d’y échapper, à raison d’une à deux fois par semaine.

Exaltation de la société de consommation, caricature de la publicité, négligence d’un public cantonné dans son rôle de consommateur tout juste bon à dépenser au meilleur prix ce qu’il gagne péniblement. Illustration d’un modèle de société, celle du plaisir de la consommation.
Communication allégée en marketing (zéro ciblage, 100% discount), dégraissée en design (zéro rêve, 100% couleurs primaires). La machine continue de tourner pour les maquettistes hors du territoire, les robots photographiques, les imprimeurs, les voitures des distributeurs, et les usines de recyclage du papier. Lassés par ce déversement les « Stop pub » se généralisent sur les boites aux lettres avec l’appui du ministère de l’environnement. Le volume tend à baisser, néanmoins il se distribue encore 30 kg/an par foyer.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

# 189 février

marcel-r-crozat
Depuis là haut tu vois la plaine de Mésopotamie

SMART MARKET

Le nudge
Toujours à la pointe de la hype technologique Interlettre vous en dit plus sur le nudge
Une pincée d’éthique, d’écologie, sur du bon marketing pour rendre la publicité plus vertueuse et faire acheter en étant gentil. Fidéliser devrait être le maître mot d’une campagne de marketing par exemple en l’intégrant au processus de conquête. Hélas, bien souvent le chasseur n’est pas fidèle ! 
Le nudge pourrait également se rapprocher du principe qui édicte de bien servir ses clients avec un service de qualité puis d’engranger la monnaie, en France nous aurions tendance à faire le contraire : « comment vais-je traire au maximum mes clients, afin de me faire un max de tunes ? »
Le nudge nous oriente sans heurt vers de nouveaux comportements censés être plus bénéfiques que notre comportement actuel, une méthode douce dont pourraient s’inspirer certains politiques dans leur proposition de campagne. Plusieurs leviers d’influences seraient au cœur de cette stratégie, l’équité, l’émotion, la réciprocité, l’ancrage dans le présent… Ensuite, mener des études qui privilégient l’observation individuelle, constater pourquoi certains l’adoptent d’autres le récusent ou n’y parviennent pas. Evacuer la notion de fracture, en recherchant des transitions sans effort et sans surcoût pour le consommateur.
Plusieurs exemples :
– Une lessive efficace à basse température afin de ne pas gaspiller l’énergie.
– Un shampoing qui vise à faire économiser de l’eau.
– Des packagings cloisonnés avec des portions qui limitent le grignotage.
– Ou, la fin du labourage à « moins deux mètres » pour ne plus détruire la terre, réduire la consommation d’énergie et mettre fin au gigantisme des tracteurs. Rêvons un peu !
Sources : emarketing.fr

printemps-r-crozat  musee-cluny
On a fait ça et puis ça

De l’internet, du papier, du volume…
– Le nouveau site web de la Forteresse de Châtel sur Moselle, destiné au grand public le site offrira également des ressources archéologiques pour les spécialistes.
Nous intervenons également sur le nouvel aménagement de l’espace d’accueil et de la boutique du château.
– Pour H&M, la remise en forme globale des formulaires d’évaluation de tous les collaborateurs, augmentés des documents de préparation aux entretiens. La réalisation d’un dictionnaire des fonctions et des actions, présenté dans un flipbook auto-exécutable en ligne sur le serveur du groupe et consultable par l’ensemble du personnel.
– Le Domaine de la Poulette (grands vins de Bourgogne) prépare ses nouveaux mailings de fidélisation dont une action pour des ventes en primeur.
– La CCI de Rochefort et de Saintes nous confie des formations marketing à l’attention des producteurs locaux qui développent les circuits courts.

Retail

Les hoquets de l’histoire
Le Commerce à la papa et d’autres références
– Au tout début du XXe siècle, la distribution de premiers sacs en papier logotypés devait inciter les gens à se déplacer vers les magasins plutôt que de se faire livrer. Aujourd’hui les sacs disparaissent et tous les marketers ne rêvent que de livraison à domicile.
– L’invention du premier chariot de supermarché date de 1936, ce n’est pas encore un « caddie ».
– A Paris, création de la première galerie commerciale en 1786 (La Galerie du Bois)
– Premier discounter, Aldi en 1948
– Le premier hypermarché français ouvre en 1963 à Ste Geneviève des Bois
– En 1994, Jeff Bezos crée Amazon, apparition de l’e-commerce
– 2050, la fin du prix unique avec la personnalisation des produits (à chacun sa patate !)
(Mood media – Le Journal du Net

creperie-17

Décoration & communication

La crêperie de Milly
(à Milly la Forêt)
Le célèbre établissement gastronomique de la Forêt de Fontainebleau, s’enorgueillit chaque année d’une nouvelle décoration.
L’installation mise en place pour les fêtes de fin d’année est destiné à perdurer jusqu’au printemps. « A partir du mois de novembre les clients nous questionnent déjà sur la décoration que nous mettrons en place. En avril, lorsque nous la démontons ils nous demandent si nous n’avons pas repeint les murs ! »  Une façon agréable de créer du trafic et de fidéliser les clients, outre une nourriture de qualité avec des produits du terroir. Bien entendu Virgule ne s’occupe pas de la création des mets !

Publié dans # 189 01-2017 | Laisser un commentaire

# 188 décembre

camp-car
L’esprit camping-car (ceux-ci viennent des Pays Bas)

DEBOUT LES GARS !
Evolution, révolution, dévolution

Avant, lorsque tout allait bien, on avait son bureau tout seul avec ses peluches, puis un jour vint la mode de l’open space. Les dents ont grincé, l’échine s’est courbée, heureusement une vague cloison en tissu permettait encore de punaiser toujours une ou deux photos de son chien. Plus raffiné, aujourd’hui l’open space demeure plus ouvert que jamais, mais sans place attitrée, premier arrivé, premier servi, exit les photos du clébard, dans le casier vestiaire !
A présent, toujours plus profondément dans le raffinement, les réunions debout ! Eh oui, il paraît qu’elles restent tout autant efficaces mais elles durent deux fois moins longtemps ! Chouette, dans 39 h hebdo ça va faire beaucoup plus de réunions, ceux qui ont du boulot vont vraiment beaucoup travailler.

Insupportables

Il y a les lourdeurs du wording abscons des curateurs d’expositions, flamboyant, autant incompréhensible qu’inutile, dont nos amis des laboratoires d’Aubervilliers sont les parangons… Et les « Du coup », plus populaires, héritage d’émissions télévisuelles (qui glose de la TV elle-même) de bas niveau (nous ne citerons personne). Même les journalistes et chroniqueurs de France Culture s’y mettent ! Ecoutez les conversations, bientôt vous ne pourrez vraiment plus les supporter. N’hésitez pas à le faire remarquer à votre interlocuteur, luttons !
– à la limite voilà quoi euh, c’est clair – Aller voili voilou

 

Tableaux de bords (intelligents ?) : terminaux de paiement et écrans de pub

Le promeneur shoppeur avaient les beacons (interl N°171 avril 2015), boîte qui t’envoie un signal (de promotion) lorsque tu passes à proximité, d’ailleurs le développement tarde un peu.
Au tour des automobilistes d’être « aidés », dans un rayon de 2 km ils recevront bientôt (prévu en 2018) des annonces publicitaires directement sur leur tableau de bord, en l’occurrence ils pourront directement réserver leur menu à emporter et bien sûr le payer sans bouger les mains du volant. Tout cela grâce à Mastercard et à l’intelligence artificielle d’IBM Watson (JdN du 30/11), sachant qu’un automobiliste américain passe 46 min/jour en moyenne dans son os. Honnêtement et plus efficace, deux ou trois bonnes gélules qui explosent en bouche délivrant le bon goût du pot-au-feu pourraient également faire l’affaire !

Guerres et réchauffement n’arrêtent pas le pèlerin
A défaut de soleil méditerranéen pour cause d’invasion russe dans le coin filez aux extrêmes nord ou sud.

– Fêtez Noël en Antarctique Marchez avec les manchots (ça change des chameaux et des dromadaires) 20 jours 8200 € départ Buenos aires, donc vol international en sus. « Campez en plein air et devenez un véritable explorateur… dernier arrêt avant l’Antarctique et les sites les plus reculés de la planète. »
– Ou en Arctique vers Tromso en Norvège, « point de départ des expéditions arctiques pour des skieurs de randonnée. Nature préservée, dénivelés stimulants, aurores boréales… » Bientôt Mars

ON A FAIT CA ET PUIS CA 
– Quelques billets de rédaction pour les gares qui se modernisent en région parisienne – Sncf
– Des mailings pour vendre du vin, le papier fait toujours recette surtout lorsqu’il est bien ciblé – Domaine de la Poulette – Grands vins de Bourgogne
– H&M France nous confie depuis plusieurs années la réalisation et l’édition de tous les formulaires d’évaluation pour l’ensemble de ses collaborateurs.

L’installation à la Caborde dans le Jura reste en place, nous avons hâte de la voir dans la neige (si le réchauffement le permet). – près de Lons le Saunier

Un petit cadeau (original) pour les fêtes
– Le livre : Sur les routes de l’orient – Châteaux oubliés et cités disparues. La Turquie reste un beau pays nonobstant les médias français qui s’acharnent à le diaboliser.
En vente sur ruine.wordpress.com ou sur Amazon où les ventes à l’international décollent.

Publié dans # 188 12 2016 | Laisser un commentaire

# 187 novembre

cabord-36-r-crozat

L’EVENEMENT
Une nouvelle cabane et beaucoup plus
A voir dans le Jura, une cabane, une palissade, et une exposition de photos et de tableaux de Régis Crozat.
L’installation extérieure demeurera en place le temps de sa désintégration (qq années !), l’exposition à l’intérieur du site viti-culturel de La Caborde se déroulera jusqu’au 6 novembre.
On y verra là une illustration de la fable « le chêne et le roseau ».
La fragilité du bois s’affirme par un mode de construction, une architecture, un choix dans la finesse des profils utilisés. Un modeste écho qui répond de façon « déstructurée » à la rigidité et à l’architecture très contemporaine de la tour de la Caborde. L’écho se prolonge avec la similitude des matériaux utilisés pour la construction de la tour : bois et métal pour la liaison. L’édicule accueille en son sein une mise en abîme avec une micro exposition de photos, d’autres cabanes, imprimées sur du bois.
Toutes les photos de l’installation et de l’exposition de la Caborde sont en ligne.
le site de Régis Crozat ou la page du blog de Virgule

LE FUTUR DU FUTUR au CES 2017 à Las Vegas

Ce salon international regroupe toute l’innovation marketing et technologique. Voici un échantillon des quelques startup sélectionnées qui représenteront la French Tech (L’est de la France dont le Jura semble sur représenté). La manifestation en chiffres : 3 800 exposants, 165 000 visiteurs de 180 pays, parmi lesquels 2000 visiteurs et 200 à 300 exposants venus de France dont 142 start-up. Cette année encore, la France devrait constituer la première délégation européenne (déjà 130 en 2016). Une palette intéressante de ce qui fourmille dans les cerveaux des créateurs : objets et outils connectés pour la domotique, le bien-être, les piscines, pigeons connectés pour la pollution de l’air, alimentation personnalisée, airbag à skieurs, plateforme communautaire pour chercheurs ou personnes âgées, un truc pour programmer en 3D avec les pieds !
Quelques exemples :
Xooloo, le premier espace numérique des enfants
Xooloo App kids transforme votre appareil pour le rendre sûr et accessible à votre enfant
Couplé avec l’app Parent, Xooloo Digital Coach vous permet d’accompagner votre enfant dans sa vie numérique de manière positive et en toute sérénité. Ses fonctionnalités uniques vous permettent d’offrir plus d’indépendance et de confiance à votre enfant, tout en le responsabilisant dans ses usages numériques.
Le 3DRudder est le premier contrôleur de navigation et de mouvement pour la 3D qui se pilote avec les pieds. Les mains deviennent libres de travailler au clavier, à la souris, ou au joystick, transformant complètement l’expérience de jeu ou de travail. Spécialement conçu pour les gamers et les professionnels de la 3D, mais il est facilement utilisable par tout un chacun.
42tea L’œnologie du thé
42tea analyse votre consommation et est capable de définir ce que vous aimez en se basant sur 54 critères objectifs définis par des teamaster. Son but, vous proposer un thé que vous ne connaissez pas qui correspond à vos goûts.
Hap2u, inventeur d’une technologie de rupture offrant des sensations tactiles de texture et de relief, à la surface des smartphones et des tablettes.
Holi, la start-up qui va vous faire rêver avec des solutions pour rendre vos nuits plus belles et vos réveils plus radieux.
In&Motion a développé le premier airbag intelligent et connecté destiné aux athlètes de skicross et de ski alpin
Klaxoon est un concentré de bonnes idées qui facilite l’interactivité au sein d’un groupe. Sur la base de vos contenus, vous proposez des activités simples, ludiques et efficaces : quiz, sondage, challenge, brainstorming, messages instantanés, …
Kolibree, brosse à Dents Electrique et Connectée. Pour être sûr à 100%de se brosser les dents efficacement.
Myxyty, Connectez l’ensemble des équipements de votre maison au travers d’une interface unique. Créez des scénarios automatiques, vos accessoires peuvent désormais interagir entre eux.
Nov’in est une communauté où les membres ont la possibilité de proposer des idées, d’influencer le développement et de tester des produits innovants. Faire du consommateur un consom’acteur. Telle est l’ambition de NOV’IN, première plateforme française d’innovation participative.
Ondilo, ICO est le premier service connecté conçu pour vous donner le contrôle de votre piscine et vous éviter les mauvaises surprises. Contrôle de la qualité de l’eau, recommandations de dosage, notifications sur mobile, relation techniciens.
Plume Labs, la start-up française qui embauche… des pigeons a développé une application de météo de la pollution.
Rifft, ouvre de nouveaux horizons avec toujours un temps d’avance : « nous inventons, améliorons et testons avec passion des concepts inédits dans le secteur des nouvelles technologies ! » Entrepreneurs, marketeurs, ingénieurs, designers, développeurs et créatifs travaillent de concert et apportent leur expertise pour créer des produits uniques et de qualité.
Sen.se, sécurité, santé, bien-être… promet aux utilisateurs d’inventer la vie connectée dont ils ont envie, transformant les Cookies en podomètre connecté, thermomètre, outil de vérification… Quelle distance ai-je parcourue aujourd’hui ? Combien de calories ai-je dépensées ? Mes enfants sont-ils bien rentrés de l’école ?
Smart & Blue, a développé et conçut Hydrao, la première douche intelligente et éco-sensible.
SteadXP, propose une alternative astucieuse et originale pour la stabilisation des vidéos.
Yumii, révolutionne le quotidien des personnes âgées par la création d’une plateforme de mise en relation à distance entre elles et leur famille, des aidants, des associations et des médecins. La médiation se fait entre un robot à commande vocale et une plateforme web et mobile. Première plateforme collaborative de l’aide au maintien à domicile.
Zhor Tech, vient de lever le voile sur une paire de chaussures (genre snickers) intelligentes et connectées qui se ferment toutes seules, évaluent l’échauffement du talon, calculent les distances parcourues… un concentré d’intelligence.
Source JDN

VIE EN COMMUNAUTE
Vivement les motos autonomes ou la moto c’est bien mais sans les motards !

Pourquoi n’y a t-il pas encore de motos autonomes ? il existe bien des camions…« Le camion autonome créé par une filiale d’Uber a parcouru 200 km avec 50 000 cannettes de bière » JdN
Pourquoi les motos et scotaires dans les agglomérations ne sont-ils pas électriques, comme dans les petites villes de Turquie ou dans d’autres pays soit disant en voie de développement ?
Pourquoi les motos continuent-elles de faire autant de bruit alors que les automobiles n’en font presque plus ?
Pourquoi les motos de ne doivent-elles pas passer un contrôle technique ?
Pourquoi les motos ont-elles le droit de circuler entre les files d’automobiles et, lorsque tu ne les laisses pas bien circuler le conducteur prend la décision de casser TON rétroviseur ?
Pourquoi les motos ont-elles le droit franchir les lignes blanches pour dépasser des automobiles qui roulent à 90 km par heure, d’ailleurs pourquoi les motos respectent-elles rarement les limitations de vitesse ?
Avec cet article, les derniers amis, clients, conducteurs de véhicules motorisés à deux roues que nous comptions risquent fort de se désabonner.

LA REALITE DU FUTUR
Tout près de nous, autour de nous…

Voici tout ce qui fonctionne, dans les villes du monde, forcément pour le bien de tous… Quelques fois Big Brother n’est vraiment pas loin !
Le stationnement, plus facile mais plus contrôlé !

Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées) a équipé 114 places de son centre-ville pour contrôler le respect du stationnement gratuit et partagé (2h maximum les jours ouvrés), avec un signal envoyé automatiquement au service de la Police Municipale qui peut procéder à la verbalisation d’un véhicule contrevenant.
« Vous êtes ici » « Mais comment le savent-ils ? » A présent, ILS vont finir par le savoir vraiment. A Helsinki de 23 bornes interactives informent et guident chaque mois plus de 3 000 utilisateurs, pour la plupart des touristes. En quelques clics sur l’écran tactile, il est par exemple possible de visualiser sa position exacte, de calculer son itinéraire à pied ou en transports en commun ou de prendre connaissance des prochains événements aux alentours.
Eclairage des rues personnalisé
Avec des luminaires intelligents dont la luminosité change en fonction de la circulation, évidemment ils permettent de réduire la consommation.
Toute l’administration en ligne, même la fourrière !
L’application Mobile ID permet de gérer toutes les démarches administratives depuis son Smartphone : payer ses taxes, faire des demandes de papiers officiels ou prendre rendez-vous, consulter les travaux en cours ou à venir dans la ville ou d’être informé de l’enlèvement de son véhicule mal garé, ainsi que de lancer la démarche pour le récupérer.
Le « one-way carsharing » autrement appelé le « free-floating » …
c’est-à-dire de l’autopartage qui ne nécessite pas d’emplacements dédiés. L’utilisateur peut ainsi récupérer et déposer un véhicule n’importe où dans la ville.
Les fuites d’eau sous surveillance
Suez vient d’inaugurer à Aix-en Provence son 9ème centre Visio, un poste de pilotage à distance connecté aux milliers de capteurs disséminés sur le réseau d’eau. Près de 2 millions de mètres cubes, soit l’équivalent de la consommation en eau potable d’une ville de 16 000 habitants, ont ainsi été économisés.
Les camions bennes à ordures connectés ne passeront plus au hasard ! Des puces sur les containers permettent d’optimiser les déplacements des camions, qui récupèrent les informations en temps réel, en fonction des taux de remplissage des poubelles.
Une appli super mobile qui marche…
Alors que les applis villes sont en moyenne téléchargées 1 500 fois selon Orange Business Services, prestataire technique du projet, l’appli « Nantes dans ma poche » frôle déjà les 60 000 téléchargements après 6 mois de communication. « Nantes dans ma poche » fournit en temps réel des informations sur la ville aux habitants et aux touristes. Le but pour la commune est de les tenir informés des actualités sur les infrastructures locales, les événements, la vie municipale, les repas de la cantine, le nombre de places disponibles dans tel ou tel parking, les axes embouteillés…

Publié dans # 187 11-2016 | Tagué , | Laisser un commentaire

# 186 octobre

gallipiezo
De la perfection d’un paysage, parfois il ne s’échappe hélas qu’un ennui considérable

gallipiezo   oletta

Virgule à 25 ans et Interlettre en aurait déjà 20 !
Merci à tous ceux et celles qui nous ont fait, et qui nous font toujours confiance.  En octobre 1991 nous investissions la pépinière d’activités de la Chambre de Commerce de Paris, dotés d’une station graphique avec un écran monochrome et une imprimante laser noir. En 96 notre premier modem Ollitec nous permettait de recevoir un ou deux mails par jour, nous surfions avec Netscape !
Champions de la newsletter et du consumer, Interlettre est éditée dès 1996, le papier, les timbres chaque mois. A regret pour nos lecteurs, en 2007 nous migrons vers un format numérique, plus économique. Aujourd’hui nous ne concevons surtout des enews, les mots demeurent !

rouge

Marketing, le papier s’accroche…
Seulement « -3,9 % pour le courrier publicitaire à 269 M€ au premier trimestre 2016 » ! (Selon La Poste Solution Business)
L’érosion du publipostage se stabilise, un sursaut ou l’adéquation du marketing au marché ?
– Les annonceurs, soucieux de leurs investissements et de leurs rendements qui fléchissent sur le net, s’orienteraient à nouveau vers le papier (Canal+, Renault, Peugeot, Orange….). Il s’agirait de cibler des publics déjà impactés par le digital qui réagiraient peu ou beaucoup moins aux sollicitations commerciales. –
De l’intérêt du mix (depuis le temps qu’on vous le dit ! ), sans oublier qu’avec les outils connectés il est très facile de se documenter précisément et rapidement pour finaliser son achat sur le web.
La conclusion de l’article parait désopilante : « Les jeunes talents se tournent plus naturellement vers le digital… les agences ont parfois du mal à attirer les créatifs qui connaissent les règles de fonctionnement du média et sauront monter des campagnes qui interpellent ». C’est sûr, si les gars demandent à des natives, payés au tarif des micro-entrepreneurs, de créer des vrais mailings qui marchent, c’est pas gagné !  N’oubliez pas qu’un message qui vous assure de bons rendements vous rendra service pendant de nombreuses années. Ceux qui concoctaient des bons mailings dans les années 90 ne sont pas tous morts ou à la retraite…

 

Régis CROZAT
Fin de l’expo à Paris, une nouvelle installation à partir du 14 octobre jusqu’au 6 novembre dans le Jura

Annoncée, cette manifestation baptisée « Ca décabane » se déroulera sur le site oeno-touristique de La Caborde à Orbagna dans le Sud-Revermont, plus explicite : dans le Jura entre Lons le saunier et Bourg en Bresse. Autour du thème de la cabane, les visiteurs profiteront d’une installation extérieure doublée d’une exposition de photos issues de l’inventaire des châteaux en ruine et de l’habitat rural dans la province de Cilicie.
La Caborde
cabord

 

LE LIVRE
Dans les colonnes de la revue Archéologia de septembre (N°546). Une très bonne publication qui fait autorité dans le domaine de l’archéologie.
En vente dans les librairies :
– Voyageurs du Monde – 48 rue Sainte Anne à Paris IXe
– Librairie du musée des Monuments français – Palais du Trocadéro à Paris XVIe.
– Ulysse 26 rue Saint Louis en l’île – Paris IVe –
– Librairie d’Odessa 20 rue d’Odessa – Paris XIVe –
– A la galerie Laure Roynette – 20 rue de Thorigny – Paris IIIe
– Sur Amazon
– Sur le site ruine.wordpress.com
– par mail infos@virgule.fr
archeologia-art

PENSEE UNIQUE … en passant
Paradoxal, le réchauffement climatique actuel induirait plutôt de la frilosité économique, ce qui n’était pas le cas dans l’antiquité, au moyen-âge et à l’époque moderne (l’expansion romaine, les croisades, le siècle des lumières). En revanche, les périodes de conflits et de révoltes correspondaient à des époques de petit âge glaciaire : le règne de Louis XIV, le XIVe siècle avec la guerre de Cent ans, la fin de l’empire romain d’occident.
En attendant profitons du doux soleil de cet automne.

WORDING SMART – Ca faisait longtemps…
La phrase la plus longue et toujours aussi « imbitable » de la part de nos « amis » d’Aubervilliers
Aucun intérêt, mais elle en dit suffisamment long sur le malaise de l’art contemporain en France sous l’influence des gloseurs et curateurs verbeux.
« Le Labo des Labos est un espace pédagogique expérimental qui offre la possibilité de déplacer les modalités de discours, de pratiques et d’échanges de savoirs, pour penser autrement la relation du public à un lieu d’art et mettre en partage les problématiques qui sous-tendent les projets des artistes en résidence. »
Aller une deuxième…
« Utilisant la figure du cyborg comme une métaphore à la croisée de la science et de la fiction Haraway nous propose de nous ouvrir à de nouvelles narrations de l’humain et de la nature et à transgresser les frontières en abandonnant les pensées dualistes qui dissocient nature et science, organique et machinique, homme et femme, animaux et humains, corps et esprit. »
Au cas où nous n’aurions pas compris il est toujours utile d’accumuler les exemples…

Publié dans # 186 10-2016 | Laisser un commentaire